Home A LA UNE Adoption du cahier de charge du Cadre de collaboration confédérale syndicale… : La...

Adoption du cahier de charge du Cadre de collaboration confédérale syndicale… : La Csa-Bénin, Cgtb, Cosi-Bénin, Unstb, Csub et la Cspib concrétisent leur volonté d’agir ensemble

- Advertisement -

A la Bourse du travail à Cotonou, six Confédérations et Centrales syndicales, dans la  démarche d’une Unité d’action syndicale,  ont  procédé le vendredi 03 juillet 2020, à l’adoption du cahier de charge du Cadre de collaboration confédérale syndicale  et à l’installation officielle des membres dudit cadre et ceux des comités techniques. C’était à la faveur d’une Assemblée générale.

Une Unité d’action syndicale. Telle est la vision que six Confédérations et Centrales syndicales  (Csa-Bénin, Cgtb, Cosi-Bénin, Unstb, Csub et la Cspib ) se sont données depuis bientôt un an.  Cette assemblée générale d’adoption du cahier de charge du Cadre de collaboration confédérale syndicale et d’installation officielle des membres dudit cadre, est le deuxième acte de ce processus qui a débuté en 2019. Dans son mot à l’entame des travaux, le président du comité d’organisation de l’Ag Anselme Amoussou, Secrétaire général de la Csa-Bénin est revenu sur quelques maux dont souffrent les organisations syndicales au Bénin. Il s’agit entre autres, de la baisse de l’engagement des travailleurs, de l’érosion du pouvoir de représentation syndicale, de l’émiettement injustifié des organisations syndicales, de l’errance dans la gouvernance interne, une autonomie financière problématique et un leadership non inclusif car très peu représentatif des femmes, des jeunes, des travailleurs de l’informel et des travailleurs handicapés. A l’entendre, le paysage syndical béninois subit depuis quelques années des mutations avec des questionnements récurrents à l’intérieur des organisations syndicales et au sein de l’opinion publique sur l’efficacité de l’action syndicale, la pertinence des choix de stratégies et la nécessité de réformer les moyens de lutte, de s’adapter pour ne pas sombrer totalement.  La mise en place de cette Unité d’actions syndicale est la marque d’une prise de conscience du mal de la part de ces six organisations syndicales qui ont compris que le premier pas à poser devrait être la constitution d’une véritable unité d’actions puis la sortie de l’informel et de l’improvisation, a-t-il fait savoir. Cette  Unité d’actions syndicales, à ses dires, est construite autour des valeurs de solidarité, d’éthique, de respect, de complémentarité, de bonne gouvernance et de professionnalisme. Elle est fondée sur des engagements responsables consignés dans un texte appelé «Charte d’unité d’actions syndicale» adoptée et signée par ces six organisations syndicales en 2019. Cette démarche d’unité d’action syndicale de ces Organisations syndicales,  a été saluée par le Directeur adjoint de cabinet du Ministre du travail et de la fonction publique, Eusèbe Agoua. Cette charte, pour lui, un instrument de cohésion; et de ce point de vue projette un nouveau leadership syndical. Elle est un document de grande portée syndicale et ne manquera pas de rassurer les militants et d’assainir le paysage syndical du Bénin. La mise en œuvre de ce document va améliorer de manière significative leur représentation dans les instances administratives et renforcer la qualité de leurs prestations au sein de la commination nationale permanente de négociation collective. Le représentant Afrique de la Cnv International, Uzziel Twagilimana, à l’instar du représentant du Conseil national du patronat, Bernard Hounnouvi, a salué cette initiative de ces six organisations syndicales. Cette charte, d’après lui, est l’expression de leur volonté de renforcer et de consolider le mouvement syndical pour qu’il puisse jouer pleinement ses fonctions.

Victorin Fassinou

 

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires