Home A LA UNE Cambriolage des vivres et destruction d’infrastructures de cantine scolaire dans le Zou...

Cambriolage des vivres et destruction d’infrastructures de cantine scolaire dans le Zou : Le Ministre Karimou et Guy Adoua du Pam sensibilisent les populations

- Advertisement -

A la Maison des jeunes de Djidja, le jeudi 15 octobre 2020, le Ministre des enseignements maternel et primaire Salimane Karimou et le Représentant résident du Programme alimentaire mondial (Pam) Guy Adoua, sont allés sensibiliser les populations du département du Zou sur quelques maux qui plombent le fonctionnement harmonieux des cantines scolaires dans le département. Il s’agit du cambriolage des vivres, la destruction d’infrastructures de cantine scolaire et la faible implication de la communauté.

« Dans le département du Zou, le niveau de participation communautaire est relativement faible ; un taux de participation financière de 49,35 %. 166,75 kg de maïs, 378 kg de riz, 177 kg de poivre jaune, 142,125 Litres d’huile ainsi que des cuillères, des bols, des plastiques, des marmites ont été emportés par des divorcés sociaux dans six écoles ». Ce triste bilan interpelle et invite à une action urgente estime le Ministre des enseignements maternel et primaire Salimane Karimou et le Représentant résident du Programme alimentaire mondial (Pam) Guy Adoua qui ont effectué le jeudi dernier, une séance d’échange et de sensibilisation à l’intention de la communauté du département du Zou. Il était question pour cette délégation conjointe Memp-Pam de trouver avec les communautés concernées, des solutions durables afin de conjuguer au passé les maux qui entravent le bon fonctionnement des cantines scolaires dans le département du Zou. Il s’agit du cambriolage des vivres, de la destruction d’infrastructures de cantine scolaire et de la faible implication de la communauté. Cette séance axée sur la méthode participative a été saluée par plus d’un. A l’occasion, enseignants et parents d’élèves ont fait part de leurs propositions pour briser ces maux qui entravent le bon fonctionnement des cantines scolaires. Ce phénomène, aux dires du représentant résident du Pam Guy Adoua, voudrait que le Ministère et le Pam discutent avec la communauté afin de trouver ensemble les solutions. « Si déjà les implications des populations sont faibles et que les vivres sont encore cambriolés, on tend vers la mort du programme. Cette rencontre permettra de mettre les bases d’un programme durable », a-t-il ajouté.   « Nous n’avons pas pointé du doigt le département du Zou, mais nous avons voulu passer par ce département pour atteindre les autres communautés. L’école est l’affaire de la communauté. C’est ensemble que nous allons trouver les solutions »a expliqué le ministre Salimane Karimou qui a entretenu l’assistance constituée de parents d’élèves, d’enseignants et élus locaux, des exemples de réussite de la participation des communautés aux cantines scolaires des autres localités. L’autorité a dans son message montré que le programme des cantines scolaire est le bien commun que tous les fils et filles du Bénin doivent sauvegarder. «Cette rencontre est une semence. Nous allons partir de ce message pour continuer à sensibiliser », indique le représentant résident du Pam, Guy Adoua à la fin.  Le Ministre Karimou, quant à lui, espère voir cette descente conjointe Memp-Pam changer la situation en bien et que le département du Zou devienne aussi un modèle d’implication de la communauté pour une bonne   gestion  et durable du programme des cantines scolaires pour le bien de l’école béninoise.

Junior Fatongninougbo

Le présidium à cette sensibilisation

L’assistance composée essentiellement des parents d’élèves, des enseignants et élus

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires