Home A LA UNE Célébration de l’Aïd El Kebir 2020 à la mosquée Médine II d’Abomey-...

Célébration de l’Aïd El Kebir 2020 à la mosquée Médine II d’Abomey- Calavi : L’Imam Boukari Malik plaide pour le renforcement de la cohésion nationale

- Advertisement -

Le père spirituel de la Mosquée Centrale Médine II d’Agori-Plateau d’Abomey-Calavi El-Hadj Moutawakil Boukari Malik et les fidèles musulmans d’Agori ont sacrifié le vendredi 31 juillet 2020 à la tradition de la prière qui lance la fête de l’Aïd El Kebir. Comme à son habitude, l’Imam Boukari a nourri spirituellement les fidèles musulmans présents  de la parole du Coran. A l’occasion, il a prié Allah d’éclairer le Chef de l’Etat afin qu’il continue ses œuvres dans l’amour, l’unité nationale et la cohésion de tous les fils et filles de ce pays.

La célébration de l’Aïd El Kebir communément appelé Tabaski, est un grand moment de prière et de remerciement à Allah, car elle couronne la pratique du cinquième pilier de l’islam, le pèlerinage à la Mecque, et nous relie à Abraham, le père du monothéisme pur et à l’ensemble de la communauté humaine, a rappelé l’Imam de  la Mosquée Centrale Médine II d’Agori-Plateau d’Abomey-Calavi El-Hadj Moutawakil Boukari Malik à cette  prière dite à l’entame de la fête de la Tabaski 2020. Dans son sermon, ce père spirituel a expliqué que l’objectif de l’action politique à tous les niveaux est de rendre service à la nation. Les  choix  de ceux qui exercent l’action publique (les hommes politiques et le Chef de l’Etat)  sur les plans politique, idéologique, social et culturel doivent être guidés par cet idéal. Etre au service des autres, c’est réaliser les conditions nécessaires pour que chacun puisse réaliser ses aspirations profondes, s’épanouir par son travail et tendre constamment vers le bonheur. « L’Islam défend la liberté de pensée et d’expression. La morale islamique envisage une vie de paix, de bien-être, d’amour et de joie pour tous les gens. La vraie démocratie est seulement possible quand les gens vivent par les valeurs morales islamiques. ». Saisissant cette occasion, l’Imam Moutawakil a demandé au Chef de l’Etat d’améliorer les conditions de vie et de travail  des forces armées et paramilitaires du Bénin en leur accordant des primes pour les encourager et réduire leurs peines et les accompagner pour lutter contre la corruption.  Concernant les  agents de la santé, il demande au Chef de l’Etat humblement de leur accorder les primes d’incitation pour qu’ils soient dévoués au travail dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 car ils sont les plus exposés.  « Ni le Chef de l’Etat, ni l’Union islamique n’a empêché de prier à la place Idi, c’est plutôt, la Covid qui en est l’auteur. Nous devons prier pour que Dieu purifie toute la terre», a clarifié a prié Allah d’assister et d’éclairer les dirigeants à divers niveaux afin que l’unité et la cohésion nationale soient renforcées, pour que la paix et la tranquillité règnent dans notre pays et que les pays qui vivent actuellement dans la crise sanitaire trouvent le remède curatif de cette pandémie.

Victorin Fassinou

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires