Home A LA UNE Certificat d'Etudes Primaires 2020 dans le Couffo : Le Maire Magloire...

Certificat d’Etudes Primaires 2020 dans le Couffo : Le Maire Magloire Agossou lance les compostions à Dogbo

- Advertisement -

L’école centre de Zafi a servi de cadre pour la cérémonie du lancement officiel de l’examen du Certificat d’études Primaires (Cep) dans la commune de Dogbo. Le Maire Magloire Agossou, accompagné de ses adjoints et quelques chefs services, a procédé au lancement dudit examen ce lundi 6 juillet 2020 en présence du chef région pédagogique Dogbo-Toviklin, le chef-centre et les candidats déjà prêts pour affronter les différentes épreuves.

Dispositif de lavage de mains installé devant chaque salle, candidats installés en forme zigzag et dotés de masques cachant la bouche et le nez, c’est bien le constat fait dans le centre d’examen de Dogbo-Zafi et ceci rentre dans la droite ligne du respect des mesures barrières contre la pandémie de la Covid-19. Dans ses mots du lancement officiel qui a eu lieu à 8 heures 30 minutes dans la salle N°1 contenant 28 candidats tous présents, l’ingénieur en génie-mécanique, le Maire Magloire Agossou, drapé dans un Bazin blanc avec un képi doré sur la tête, après avoir souhaité la bienvenue aux candidats,  surveillants de salle et autorités éducatives, a invité les candidats à la sérénité tout en lisant bien les épreuves car c’est ce qui a été enseigné pendant l’année scolaire qui sera évalué. Il leur a demandé de travailler singulièrement sans regarder à gauche ou à droite. Juste après cette étape, l’autorité a fait un tour dans d’autres centres de composition pour s’imprégner des conditions dans lesquelles les candidats composent et a continué par prodiguer de sages conseils à ces derniers. Il faut noter que tout s’est déroulé dans les règles de l’art avec zéro incident: pas de retard et les absences sont très minimes. Le numéro un de Dogbo, en dehors des dispositions pratiques mises en place pour contrer le coronavirus, n’a pas manqué de rappeler aux parents les devoirs qui les incombent. Il s’agit notamment d’accompagner les candidats vers les différents centres d’examen et de faire le suivi des mesures barrières depuis la maison. Pour le chef région pédagogique Dogbo-Toviklin, les chiffres sont à la baisse de 7%: ceci est dû au fort taux de succès l’année dernière et l’existence des écoles à discontinuité éducative qui n’ont pas présenté de candidats faute d’existence du Cm2. Aussi, a-t-il ajouté que toutes les dispositions sont prises pour que les candidats composent sans crainte de l’ennemi commun. Ainsi, chacun des dix centres d’examen a reçu un stock de 50 bavettes de réserve pour  permettre aux candidats qui n’en possèdent pas d’être servis.

Alphonse Koï, (Coll. Couffo)

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires