Home SOCIETE Démarrage des messes sur les lieux de culte : Les gestes...

Démarrage des messes sur les lieux de culte : Les gestes barrières et le port de masques effectif dans les Eae, Ecc et catholiques

- Advertisement -

Quelques jours après l’autorisation de la réouverture des lieux par le gouvernement de la Rupture en sa séance extraordinaire du conseil des ministres  du 22 juin 2020, les portes de ces différents lieux de culte ont été  rouverts hier dimanche 7 juin 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la commune d’Abomey-Calavi plus précisément dans l’arrondissement de Godomey, les églises évangéliques, christianismes célestes, et les catholiques ont célébré leurs cultes dans les normes préconisées par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19.

A l’Eglise évangélique des assemblées de Dieu  (Eea) temple de Godomey-Gare les gestes barrières notamment le lavage et le port des masques sont respectés. Juste à l’entrée de cette église, l’on aperçoit deux dispositifs de lavage bien positionnés. A l’intérieur, le port de masques est effectif chez les fidèles chrétiens. Chaque chrétien a son masque même y compris les petits enfants. Hormis ces gestes barrières, la distanciation est aussi respectée. Sur les chaises et bancs, les fidèles sont assis à distance tout en respectant les un(1) mètre. «  Les gestes barrières sont respectés au sein de notre église. Et vous constatez avec moi la mise en place de lavage des mains à l’entrée de l’église », a dit Sabin Tokelo moniteur à l’école du dimanche dans l’enceinte de cette église. L’autre chose qu’il convient de signaler au sein de cette église, est la distribution des masques aux fidèles qui auraient peut-être oubliés leur cache-nez à la maison. « Des masques sont distribués à nos frères et sœurs en christ », informe Sabin Tokelo. En dehors de cette église,  celle  du Christianisme Céleste de la paroisse Salem de Godomey N’Gbého n’a ménagé aucun effort pour le respect des gestes barrières. Pour le Vénérant suprême évangélique, Dorothée Adandedjan vice- président chargé de ladite paroisse, un effort est fait pour le respect de ces gestes barrières. « Le début est toujours difficile mais nous y arriverons », a-t-il dit.  Et d’ajouter ‘’ nous faisons tout pour maintenir les enfants dans l’enceinte de l’église’’. Point n’est plus besoin de rappeler l’ambiance qui a prévalu hier dans les églises catholiques. Ce n’est plus un secret de polichinelle que Mgr Roger Houngbédji n’a pas attendu  l’autorisation du gouvernement pour l’ouverture des lieux de culte avant de prendre une décision salutaire. Ainsi dans une adresse en date du 20 mai 2020, il a donné des  directives aux curés, vicaires et à tous les agents pastoraux de l’église catholique. Ces directives ont été respectées hier dimanche 7 juin 2020 sur ces paroisses. A l’église ‘’Notre Dame de Charité ‘’ de Godomey N’gbého, les fidèles chrétiens, les curés et les vicaires ont respecté les directives de leur hiérarchie ainsi que celles du gouvernement. Les fidèles chrétiens qui ont pris part à cette  messe peuvent être dénombrés. Aucun d’entre eux n’est assis côte à côte. Ils sont dispersés dans l’enceinte de la chapelle avec des masques. Cet engagement à respecter les gestes barrières a réjoui Mr Roger Houngbédji  qui est venu célébrer en personne la messe d’hier sur cette paroisse qui entre en  droite ligne avec la célébration de la fête de la Sainte Trinité « Après tout le temps de suspension des célébrations dans nos églises, c’est la première  célébration sur cette paroisse ‘’ Notre Dame  de charité de Godomey’’, a  dit Mgr Roger Houngbédji. Sa présence se justifie par le fait de  vivre cet évènement avec ces paroissiens et célébrer la fête de la Ste trinité avec eux pour ce temps qu’ils ont  vécu dans le confinement. Et c’est la première grande fête après le temps Pascal, a-t-il dit. Le mystère de Dieu, le père  fils et  St esprit pour vivre  trois personnes en un seul Dieu  qui est au sein de Dieu. Pour lui, il faut vivre cette fête en communion à  cette intimité de Dieu.  Et c’est ce que Jésus est venu leur révéler, a-t-il dit.  Pour lui, il est indispensable d’éradiquer ce germe de la Covid-19 et celui de la division de méchanceté pour que transparaisse  véritablement cet amour de Dieu à l’humanité.

Boniface Kabla

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires