Home A LA UNE Evaluation des politiques et des institutions nationales (Cpia-2019) : Dix ans après,...

Evaluation des politiques et des institutions nationales (Cpia-2019) : Dix ans après, le Bénin fait un bond spectaculaire sur son score de 2008

- Advertisement -

Les réformes du gouvernement de la Rupture ne cessent de germer. Ainsi après l’évaluation des politiques et des institutions nationales (Cpia-2019) de la Banque mondiale, le Bénin a fait un bond sur son score de 2008. Et ce après environ 10 ans de moindres efforts, a-t-on noté du communiqué de presse du ministère de l’Economie et des Finances du 23 juin 2020.

Le Bénin passe de 3.5 en 2018 à 3.6 en 2019. Ainsi affiche l’évaluation des politiques et des institutions nationales de la Banque mondiale, selon un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances en date du 23 juin 2020. Ledit communiqué explique que le Bénin n’a plus connu de progression depuis ses efforts de 2008. Ce qui montre que le pays n’a plus fourni d’efforts depuis cette date. En tout cas, c’est ce que relève le communiqué. En effet, cette évaluation de la banque mondiale est un outil de diagnostic annuel qui permet d’apprécier sur une échelle de 1 à 6, la qualité des politiques et l’aptitude des institutions à favoriser une croissance durable et réduire la pauvreté. Selon ledit communiqué, cette performance constitue la première progression positive  du Bénin de son score depuis 2008. Par ce score, Le Bénin est au même pied d’égalité que le Ghana et, ainsi, « n’est plus devancé en Afrique que par 5 pays notamment le Rwanda à la tête avec un score de 4.0 suivi des pays par ordre croissant comme le Cap-Vert avec 3.8 ; le Kenya (3.7) ; le Sénégal (3.7) et l’Ouganda qui a le même score que le Sénégal.

 

Bénin, deuxième dans la rubrique « gestion économique »

Il faut noter que ce progrès est obtenu à travers les réformes sur le volet « gestion économique » qui porte le Bénin à un score de 3.8 à 4.2. Avec cette performance, le Bénin occupe la deuxième place après l’Ouganda avec un score de 4.3 et en avance sur le Rwanda qui n’a totalisé que 4.0 sur ce volet.  Ces progrès du Bénin sont visibles dans les domaines entre autres, les acquis en matière de transparence des politiques, le renforcement de la gestion de la dette publique et les résultats de la consolidation budgétaire.

Sur le volet « gestion et institutions publiques », le Bénin a également connu des avancées. Dans ce domaine, son score est passé de 3.3 à 3.4.  Et ce grâce à l’amélioration de l’indicateur « droits de propreté et gouvernance fondée sur les règles » qui est passé de 3.0 à 3.5. A ce niveau, les progrès réalisés portent entre autres sur l’enregistrement des biens immobiliers et amélioration de la fiabilité et de la transparence du système d’administration foncière et l’amélioration du processus de planification dans le secteur de la santé.

Gilles G. Gnimadi

 

 

 

 

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires