Home A LA UNE Festival Lagunimages 2020 : 12 jeunes filles scénaristes et des professionnels du...

Festival Lagunimages 2020 : 12 jeunes filles scénaristes et des professionnels du cinéma en formation pour 11 jours

- Advertisement -

Deux ateliers de formation des professionnels du cinéma et douze jeunes filles scénaristes se déroulent depuis le lundi 30 novembre 2020 à l’Isma et à Gangan prod.  A Cotonou, ces renforcements des capacités s’inscrivent dans le cadre des activités de l’édition 2020 du Festival Lagunimages. Le lancement des deux  formations a eu lieu dans la salle de conférence de l’Isma à Cotonou.

 Ces deux ateliers de formation se déroulent en deux endroits. L’un à l’Isma et l’autre à Gangan Prod.  Le premier qui se tient à l’Isma  est animé par une équipe de plusieurs formateurs de l’association « 7jours pour 1 film ».  Il s’agit d’un atelier d’écriture de scénario qui va déboucher sur la production d’un court métrage lequel sera projeté à la cérémonie de clôture le 11 décembre à Canal Olympia de Cotonou. Cet atelier est un concours  de scénario qui a commencé depuis le mois de février dernier. Le concours a été lancé depuis Paris par l’Association « 7 jours pour 1film » qui est une association organisant des  ateliers de scénario au féminin.  Il y a eu quarante jeunes béninoises qui ont postulé à ce concours et douze ont été retenues. Douze scénarios ont donc été retenus. Les  scénarios de ces jeunes filles  portent sur la thématique : « violences faites aux femmes et aux enfants ». Cet atelier qui s’ouvre depuis le lundi dernier et prend fin le 11 décembre prochain,  va former ces jeunes sur leur projet initial. Cette réécriture aboutira à l’obtention de douze scénarios développés.  Ensuite, entre elles, elles vont  choisir le  scénario le plus abouti, le plus intéressant. Et c’est celui-là, qui sera tourné sur le terrain à Cotonou et monté durant la période de la formation. Le produit final sera projeté à la cérémonie de clôture du festival Lagunimages. Le deuxième atelier qui se déroule à Gangan Prod est  animé par Fabienne  Bichet. Cet atelier est à l’attention des acteurs béninois. Il permettra aux professionnels  d’acquérir des notions de communication pour pouvoir mieux se vendre au cours des castings internationaux. C’est une formation des formateurs. Lors de la cérémonie qui a lancé les deux formations à l’Isma, la  présidente  de l’Association Lagunimages Christiane Chabi Kao est revenue sur les motivations de l’Association en initiant ces deux ateliers.

Une bonne nouvelle : Les 11 films seront produits par l’Association

Des douze scénarios retenus, seul un aboutira à une production digne au cours du festival. L’association Lagunimages prend l’engagement de produire le reste des onze scénarios qui ne seront pas retenus au cours du festival, a annoncé Mme Chabi Kao avant de   remercier tous les formateurs qui ont pu effectuer le déplacement sur Cotonou et tous les partenaires qui ont voulu accompagner l’évènement. Dans son mot, la réalisatrice, productrice Arice Siapi a fait un petit rappel du nouveau concept  de l’association « 7jours pour 1 film ». A l’entendre, l’idée de former les africains a germé depuis des années. Cette formation a débuté en 2007 au Cameroun et par la suite a parcouru plusieurs pays. Au Fespaco en 2019, l’Association a décidé de féminiser le concept. Et pour cause, l’association a compris que les  femmes avaient beaucoup de problèmes dans le travail du cinéma que les hommes et il  fallait donc féminiser le concept. Après Fespaco, elle était au Togo, au Sénégal. S’agissant du déroulement de cette formation, le Cofondateur Pascal Jude Lewicz, rassure. A l’en croire, l’association s’est bien préparée pour que les douze jeunes filles scénaristes tirent réellement le profil de cet atelier. « C’est un plaisir pour moi de venir animer cette formation et de partager mes expériences avec les professionnels à Cotonou. Cette rencontre donnera la chance aux participants de mesurer leur progression », a laissé entendre Mme  Fabienne  Bichet, à son tour. Mme Barnes Vidjannagni procédant au lancement des deux  formations, a d’entrée, félicité  l’Association Lagunimages et sa présidente Christiane Chabi Kao pour  l’organisation de ce festival et pour avoir accordé une place de choix à la femme dans les activités de l’évènement. L’initiative de l’Association Lagunimages mérite d’être soutenue, a-t-elle dit avant d’inviter les participants des deux ateliers à une meilleure concentration pour beaucoup apprendre de ces rencontres.

Arice Siapi et Christian Chabi Kao posant avec les 12 jeunes filles scénaristes

Victorin Fassinou

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires