Home A LA UNE Investigations en vue de détecter des cas de corruption : Le PALIRED...

Investigations en vue de détecter des cas de corruption : Le PALIRED et le PAJ renforcent les capacités des OPJ

- Advertisement -

Les travaux de la  session de formation sur les méthodes d’investigation en matière de lutte contre la corruption, se tiennent depuis hier lundi 03 août 2020 et ceci durant deux jours  à l’Infosec à Cotonou. Cette formation qui connait la participation de trente officiers de Police Judiciaire est organisée conjointement avec l’appui de l’Union Européenne, par le Programme d’Appui à la lutte contre l’Impunité et au Renforcement de l’Etat de droit en République du Bénin (PALIRED) de Social Watch Bénin et de Transparency International, et le Programme d’Appui à la Justice (PAJ) du Ministère de la Justice.

Ils sont trente officiers de Police Judiciaire (OPJ) qui prennent  part à cette formation de renforcement de capacités des Officiers de Police Judiciaire, en investigations en matière de lutte contre la corruption. En effet, c’est par la Police Judiciaire que se construisent les premières perceptions et les premiers sentiments de justice dans les dossiers de corruption. Cette formation  s’inscrit dans le cadre des sessions de renforcement des capacités des Officiers de Police Judiciaire sur les méthodes d’investigation en matière de lutte contre la corruption, retenues par  les organisations d’exécution du PALIRED (Social Watch et Transparency International)   avec le PAJ, pour accompagner les efforts du gouvernement dans le renforcement des capacités des acteurs et institutions de la chaine pénale, et la mise en œuvre des recommandations de l’évaluation du système national d’intégrité.  Ce renforcement des capacités permettra aux participants d’acquérir les techniques et méthodes d’investigation sur les faits de corruption ; d’appréhender le cadre et les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux de la lutte contre la corruption. La rencontre donnera l’occasion d’acquérir les outils techniques et juridiques d’investigation, de détection, de régulation, de prévention, de traitement et de répression des pratiques de corruption et ; de disposer de stratégies, des outils ainsi que des mécanismes d’alerte, susceptibles d’améliorer les investigations sur les pratiques de corruption. Tout ceci avec la complicité d’un expert de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF).  La cérémonie qui a permis donner le top des travaux s’est déroulée sous l’égide de la Présidente de Social Watch Bénin, Blanche Sonon et du Coordonnateur du Programme PALIRED, Jean Pierre Degue. A l’occasion, le Président du comité de suivi du Programme PALIRED, Martin Assogba a fait comprendre que, le renforcement des capacités des OPJ en tant que premier maillon de la chaîne pénale se révèle être un impératif pour la consolidation de l’Etat de droit au Bénin. Ceci compte tenu du contexte évolutif et dynamique du cadre législatif et institutionnel en matière de prévention, de détection et de répression de la corruption, notamment avec l’adoption de la Loi portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes, du nouveau Code pénal, de la loi relative à la lutte contre la blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, et surtout la création de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme.  «  Cette session de formation qui a lieu les 03 et  04 aout 2020 à l’Infosec à Cotonou fait suite à une première session de formation des OPJ en qui concerne le ressort de la Cour d’Appel de Parakou. Deux autres sessions vont se dérouler respectivement à Cotonou et à Abomey », dira le Chef Projet et régisseur de PAJ, Rodrigue Adohinzin.  Procédant à l’ouverture officielle de la formation, le Président de la CENTIF, Thomas Azandossessi, a invité les participants à être assidus afin de mieux cerner l’impact de la corruption sur le développement socio-économique de notre pays, d’analyser correctement le cadre juridique et ensuite de voir le lien de ce mal qu’est la corruption avec la notion de blanchiment des capitaux puis enfin de s’armer de techniques d’investigation pour mieux lutter contre ce fléau.

Junior Fatongninougbo

Une vue partielle des OPJ participants à la formation

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires