Home GOLFE INFOS Lutte contre la propagation du Covid-19 / Les présidents des Institutions de...

Lutte contre la propagation du Covid-19 / Les présidents des Institutions de la République renouvellent leur engagement au gouvernement

- Advertisement -

Lutte contre la propagation du Covid-19

Les présidents des Institutions de la République renouvellent leur engagement au gouvernement

 

Les Présidents des Institutions de contre pouvoir prévues par la Constitution béninoise du 11 décembre 1990 se sont réunis hier mercredi 29 avril 2020 à la Cour Suprême de Porto-Novo. A cette rencontre étaient aussi présents le Président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) et le Médiateur de la République. Le point de la lutte en cours au Bénin contre la propagation du Covid-19 à travers les mesures barrières édictées par le gouvernement et l’appel des populations à la vigilance puis surtout à la discipline et à l’esprit de responsabilité étaient au cœur de cette rencontre.  Outre l’appel à la population, les Présidents des institutions de contre pouvoir ont réitéré leur engagement à accompagner le gouvernement de la République du Bénin à venir à bout de cette pandémie dont les effets au plan socioéconomique se font déjà sentir. D’ailleurs, ils emboîteront très bientôt les pas aux citoyens et aux personnes morales à qui le gouvernement a fait appel pour apporter eux aussi leurs contributions, aussi modestes qu’ils soient, pour soutenir l’effort de guerre du pouvoir central contre le Coronavirus. C’est le Président Ousmane Batoko en sa qualité de Coordonnateur de ce creuset non prévu par la Constitution qui a fait aux hommes des médias le point de la concertation à travers la déclaration ci-dessous.

 

El-Hadj Affissou Anonrin

 

………………………………

 

Propos du Président Ousmane Batoko

 

 » En ma qualité de coordonnateur du collectif des Chefs des Institutions de la République, j’ai pris l’initiative, après concertation avec mes collègues d’organiser la présente réunion ici à la Cour Suprême. Ladite réunion s’est déroulée autour de trois points. Le premier point a été celui autour duquel nous avons examiné les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 dans notre pays. A cette occasion, nous avons apprécié à leur juste valeur lesdites mesures et nous avons profité pour féliciter le gouvernement de la qualité de cette initiative qui a été prise et qui d’ailleurs semble-t-il, fait école dans la sous-région. Le second point a été de partager entre nous, Chefs d’Institutions de la République, nos expériences de fonctionnement de nos structures au cours de cette période de sécurité sanitaire pour voir les bonnes pratiques  de chacune d’entre nous, et pouvoir les partager pour faire en sorte que l’administration de nos différentes institutions continuent de tourner parce que malgré la crise sanitaire, l’État doit continuer par fonctionner. Cela nous a permis de voir aussi au niveau de chaque institution ce qui s’est fait de bon, ce qui s’est fait également de mieux et ce que nous pouvons tirer chacun comme leçons dans les pratiques et expériences partagées. A l’analyse, nous nous sommes rendus compte que toutes les institutions ont appliqué de façon stricte les mesures barrières que le gouvernement a édictées. Évidemment, on n’applique pas les mêmes mesures barrières à l’Assemblée Nationale qu’à la Cour Suprême. Et vous le comprenez puisque d’abord les administrations des deux institutions n’ont pas la même taille ; et ensuite, les caractéristiques des animateurs et des personnels des deux institutions ne sont pas les mêmes. Donc, chaque institution de façon spécifique a trouvé les moyens liés à ses réalités pour appliquer comme il se doit ces mesures barrières du gouvernement. Globalement, nous avons décidé d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre desdites mesures. En troisième point, le gouvernement a fait appel aux citoyens pour que chacun apporte sa contribution pour l’aider dans son effort de lutte contre le Covid-19. Nous avons décidé, en ce qui nous concerne aussi d’accompagner le gouvernement suivant en cela les initiatives que les personnes privées et morales ont eu à prendre pour apporter leurs contributions à cet effort du gouvernement. Enfin, nous en profitons au nom de toutes nos institutions pour rappeler le peuple béninois à la vigilance et à observer de façon rigoureuse, de façon disciplinée les mesures qui sont édictées par l’État. Ici, il ne s’agit pas de l’État. Il s’agit de notre survie individuelle et collective. Il s’agit de notre existence en tant qu’humain. Cela n’a donc rien avoir avec c’est l’État qui a décidé. Non ! C’est pour cela que nous en appelons à la responsabilité et à la discipline de nos concitoyens. Parce que c’est à ce prix là que le peuple béninois et ses dirigeants sortiront vainqueurs de la crise sanitaire liée au Coronavirus.

 

Transcription : El-Hadj Affissou Anonrin

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires