Home A LA UNE Passation de charges à la tête de la Coordination du Parcpoge :...

Passation de charges à la tête de la Coordination du Parcpoge : Charlemagne Yankoti rend hommage à Louis G. Vlavonou

- Advertisement -

Après dix mois passés à la tête du Projet d’appui au renforcement de capacités du Parlement et des organes de gestion des élections (Parcpoge) en qualité de Coordonnateur, Charlemagne Yankoti a passé la main le mercredi 24 juin 2020 à son successeur Maroufou Djima Adjanan. La cérémonie qui s’est déroulée au Palais des gouverneurs de Porto-Novo a été présidée par M. Mathieu Ahouansou, Directeur de cabinet du Président Louis G. Vlavonou. Elle  a aussi rassemblé plusieurs autres Directeurs et responsables de l’administration parlementaire.

Moment de bilan, successive cérémonie de passation de charges a été aussi celui des hommages. Charlemagne Yankoti, Coordonnateur sortant du Parcpoge n’a en tout cas pas fait économie de mots pour rendre hommage à un homme : Louis G. Vlavonou. « Dans sa grande bonté, le Seigneur nous a fait grâce en utilisant un homme exceptionnel, un homme de grand cœur, un fervent chrétien, un bon père, je veux nommer le Président Louis Gbêhounou Vlavonou pour changer le destin d’un pauvre enfant comme moi », a dit Charlemagne Yankoti. Ce bout de phrase très chargée d’émotion et de reconnaissance a touché le cœur de beaucoup de personnes présentes à la cérémonie. Beaucoup étaient en tout cas émus. Profitant ensuite de l’occasion qui lui a été offerte, M. Charlemagne Yankoti a aussi rendu hommage à tous ceux qui l’ont accompagné durant le laps de temps qu’il a passé à la tête du Parcpoge. Il a remercié très sincèrement le Secrétaire Général Administratif de l’Assemblée Nationale, Directeur national du Parcpoge pour son affection très fraternelle mais empreinte de douce rigueur. C’était également pour lui le lieu de rendre témoignage à une équipe formidable : son Team Leader Yankpe Ibouraïm et toute l’équipe de soutien du Pnud. Son bien-aimé Nonvignon Eloi, l’argentier du Projet et son Directeur-Chauffeur, Emile n’ont pas été omis pour la qualité et surtout la fraternité qui a caractérisé leurs relations professionnelles. Un clin d’œil a été aussi fait aux responsables des structures partenaires du Parcpoge et tout le personnel parlementaire. Moment d’hommages, la cérémonie fut aussi celui du bilan. Celui que M. Yankoti a déposé, plaide largement en sa faveur.

 Un bilan élogieux

« A notre prise de fonction, lors de l’évaluation du 1er semestre tenue à fin juillet 2019, nous étions à un taux de 15% de réalisation physique contre 10,02% de réalisation financière. Avec ces performances, nous occupions le dernier rang dans le classement de tous les projets de la composante gouvernance. Mais au 31/12/2019, nous sommes devenus premier lors de la deuxième évaluation de nos performances avec un taux de 71% en réalisation physique contre 86% en réalisation financière. A toutes ces performances, nous pouvons ajouter toutes les réformes que nous avons faites en un temps record afin d’arrimer le Pta de cette année au document projet. Ces réformes disais-je, consistent également à amener tous les partenaires du projet à élaborer un Pta en lien avec le document projet.  Ce qui permet non seulement une bonne planification des activités du projet, mais au-delà, garantit l’impact certain des activités menées sur le renforcement de capacité des acteurs parlementaires ».Tel est l’élogieux bilan que M. Charlemagne Yankoti laisse à son successeur. Il a attiré l’attention de ce dernier sur un projet majeur. Il s’agit du dossier Sygec (système de gestion électronique des courriers). « En effet, c’est un dossier dont le Dao est déjà au niveau du Pnud. Il vous reviendra seulement de le suivre. Car sa réalisation contribuera fortement à la numérisation de l’administration parlementaire», a-t-il dit. Ce bilan qui reflète la capacité managériale de M. Yankoti à piloter un aussi important projet qu’est le Parcpoge a été salué par tous les intervenants, à commencer par le Directeur du cabinet du Président Louis G. Vlavonou. « Vous avez été un serviteur et un coordonnateur loyal. Au nom du Président, je vous en remercie surtout pour les résultats obtenus en si peu de temps. Nous garderons de vous un souvenir inoubliable », a dit en substance Mathieu Ahouansou à l’endroit de M. Yankoti. M. Mariano Ogoutolou, Secrétaire général administratif de l’Assemblée Nationale a aussi abondé dans le même sens. Il a félicité M. Yankoti pour le travail abattu à la tête du Parcpoge en si peu de temps.

 Adjanan s’engage

Le successeur de M. Charlemagne Yankoti qui répond au nom de M. Maroufou Djima Adjanan n’est pas un intrus de l’Assemblée Nationale. Il y a servi en qualité de Conseiller technique d’un des anciens Présidents de l’Assemblée Nationale. Son parcours professionnel qui force d’ailleurs l’admiration constitue, à en croire les propos du Directeur de cabinet du Président Louis G. Vlavonou un grand atout pour la réussite de la mission à laquelle le premier responsable de l’institution parlementaire du Bénin l’appelé par décision No. 2020-101/ANPT du 8 juin 2020. Après avoir remercié les uns et les autres, ce haut fonctionnaire du Ministère du plan qui connaît bien les rouages du Pnud s’est engagé à ne pas trahir la confiance qui a été placée en lui pour poursuivre, avec le soutien du Pnud l’immense œuvre entamée par son prédécesseur.

El-Hadj Affissou Anonrin

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires