Home A LA UNE Remise des sites de Construction d’une Centrale solaire photovoltaïque de 25 Mw...

Remise des sites de Construction d’une Centrale solaire photovoltaïque de 25 Mw à Illoulofin : Le Ministre Houssou confirme encore une fois la vision de Talon pour le secteur énergétique

- Advertisement -

Une infrastructure majeure de production d’électricité photovoltaïque  va, dans quelques mois, voir le jour à Illoulofin dans la commune de Pobè. La remise officielle du site, de ce joyau  a été faite le jeudi 19 novembre 2020. C’était en présence du ministre de l’Energie du Bénin Dona Jean-Claude Houssou, du Directeur de l’Agence française de développement (Afd) au Bénin Jérôme Bertrand-Hardy et du Directeur général de la Sbee Jacques Paradis.

Le Bénin connaîtra l’une des plus grandes centrales solaires dans la sous-région les mois à venir. D’un montant total de près de 40 milliards de Fcfa (60,5 millions d’euros), le projet Defissol est cofinancé à hauteur de 32,8 milliards Fcfa par l’Afd et de 6,6 milliards Fcfa par l’Union Européenne. Il prévoit la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 mégawatts dans la commune de Pobè – la première centrale solaire d’envergure au Bénin et l’une des plus importantes d’Afrique de l’Ouest – ainsi que la modernisation du système informatique de la Sbee. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag), vise à assurer un approvisionnement énergétique régulier, sécurisé et moins coûteux, notamment en diversifiant les sources de production d’électricité. Concrètement, il contribuera à renforcer l’autonomie énergétique du Bénin, baisser le coût de l’électricité pour les ménages, réduire les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 23 000 tonnes de Co2 par an sur une durée de 25 ans et à améliorer la pérennité financière de la Sbee. A en croire Ruben Alba Aguilera, Chef de Coopération de la Délégation de l’Union européenne au Bénin,la remise de ce site est un premier pas dans la concrétisation de la centrale solaire Defissol à laquelle contribue l’Union européenne pour plus de 6,6 milliards de Fcfa (10 millions Eur) sous forme de dons dans le cadre de son programme Prever: Promouvoir le développement de l’Économie Verte au Bénin : investir pour l’accès, la production et l’efficacité d’une énergie propre et durable. Pour lui, les énergies renouvelables présentent un potentiel important dans le développement durable d’un pays. L’accès universel à l’énergie est l’un des principaux moteurs de la lutte contre la pauvreté et la garantie pour une croissance économique durable et inclusive. « Si hier je passais par ici dans l’obscurité, je pense que désormais, ce serait de l’électricité et une chance. Tout ceci grâce au président Patrice Talon et son ministre de l’énergie Dona Jean Claude Houssou »  a déclaré le président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou présent à la cérémonie. Pour le préfet du Plateau, Valère Setonnougbo, le projet est un projet très important pour la commune de Pobè en particulier et pour tout le Bénin en général. Car sur le plan économique ce serait un atout pour développer les potentialités de notre département. Il va permettre aux jeunes qui pour raison de manque d’énergie se sont retrouvés de l’autre côté du Nigeria, de revenir au bercail pour s’installer et il y aura la promotion de nouveaux emplois, de nouvelles industries et par ricochet cela pourrait booster l’économie du département de Pobè. Parce que l’énergie constitue un secteur clé de développement de toute nation.

La performance énergétique du Bénin confirmée

A en croire le Dg Sbee Jacques Paradis, à ce jour, la Sbee n’a à son actif, aucune centrale solaire. « Nous sommes heureux de pouvoir dire que nous aurons contribué à la valorisation du potentiel solaire du Bénin. Sur ce projet de 60 millions d’euros, la Sbee apporte une contribution affectée principalement au volet environnemental et social, et plus particulièrement au payement des personnes affectées par le projet dont la plupart ont à  ce jour reçu leur payement ». La Sbee jouera sa partition de maître d’ouvrage afin qu’un suivi rigoureux de l’entrepreneur soit fait pour aboutir à la réalisation d’ici quelques mois une centrale qui répond à toutes les exigences techniques prévues tout en respectant le délai d’achèvement des travaux. La construction de cette centrale va générer de nombreux emplois directs ou indirects.Aux dires du Ministre Dona Jean-Claude Houssou, depuis bientôt cinq ans, le secteur de l’énergie connaît une nouvelle dynamique impulsée par le Président Patrice Talon pour permettre à tous nos concitoyens de disposer de services énergétiques de qualité, en quantité suffisante, dans des conditions optimales de coût et de sécurité des approvisionnements. Les nombreux investissements déjà réalisés et ceux en cours de réalisation dans le secteur ont en effet permis à ce jour, d’augmenter significativement notre capacité propre de production d’électricité, qui est passée de 0 à 180 MW grâce à la construction d’une nouvelle centrale thermique dual fuel de 127 MW à Maria Gléta et à la réhabilitation de quelques anciennes centrales thermiques, de réduire considérablement le temps moyen de coupure et le temps moyen de dépannage de plus de 80%.

L’année 2020, celle des énergies renouvelables au Bénin !

Pour le Ministre Houssou, 2020 est l’année des énergies renouvelables. Car quatre avancées majeures entre autres viennent corroborer cette affirmation. Il s’agit de la facilité de l’énergie Propre Hors Réseau mobilisant 16 investisseurs avec le soutien du Mca pour mettre en place des mini centrales solaires d’une puissance totale de 15MW dans 280 localités et qui toucheront près de 600 000 habitants pour près de 48 milliards de Fcfa. Le recrutement par appel d’offre international d’un investisseur privé pour la construction de quatre centrales solaires d’une puissance de 50Mw à Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou. La Ponader, véritable boussole pour les dix prochaines années. Et enfin l’actuelle infrastructure d’Illoulofin, majeure de production d’électricité par système solaire photovoltaïque qui contribuera avec d’autres projets, à atteindre historiquement un taux de 30% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique à fin 2022. « Les changements qualitatifs constatés dans le secteur de l’énergie sont avant tout, les premières retombées de la mise en œuvre de la  vision  du Président de la République Patrice Talon, laquelle  place l’énergie au cœur de la vie économique et sociale.  Il est l’homme des lumières qui a apporté la lumière dans nos vies. La lumière, c’est le progrès. La lumière c’est le développement », a fait remarquer le Ministre Dona Jean-Claude Houssou.

Les caractéristiques de la centrale

A en tenir aux propos du coordonnateur du projet, Ninon Ahouandjinou, cette centrale sera installée sur une superficie de 40 hectares sur un domaine global de 96 hectares appartenant à la Sbee. Elle sera composée d’un champ solaire constitué de panneaux photovoltaïques de technologie silicium 6 salles. Ces panneaux seront cadrés et montés sur des structures fixes avec 6 postes de transformation et en retour tout serait global. L’architecture électrique de la centrale sera à base d’onduleur de six pring et la centrale sera raccordée au poste source de la Ceb d’Onigbolo par une ligne moyenne tension 20Kv d’une longueur de 2,5km. Nous allons aussi avoir à la poste station d’Onigbolo un transformateur élévateur 20Kv 161Kv d’une puissance de 50Mva. Au niveau environnemental et social, nous aurons l’indemnisation des personnes affectées par le projet. Nous aurons la réalisation des mesures de restauration des moindres substances, nous aurons la réalisation d’infrastructures communautaires au bénéfice des communautés locales. L’une des caractéristiques principales de cette centrale est son coût du Kilowattheure. Le coût du kilowattheure estimé est de 34,1Fcfa. Et donc ce sera la centrale qui aura le coût le plus bas du kilowattheure actuellement au Bénin. L’entreprise sélectionnée après un appel d’offre international qui aura la charge de la conception de cahier, de la construction, d’exploitation et de la maintenance de cette centrale sur une période de 3ans est le groupement d’entreprises Eiffage-Rmt pour un montant global d’environ 12,7 milliards de Fcfa. La durée contractuelle des travaux est de 15 mois. Selon le Dg de l’Agence Eiffage-Rmténergie Bénin, Paul Assogba, cette centrale a une durée de vie de plus de 20 ans. «Eiffage-Rmt, nous sommes leader en matière de construction des centrales photovoltaïques. Nous avons fait il y a 5 ans assistance à côté du Bordeau de 300Mgw en 12 mois, également en Mauritanie 50Mgw, au Sénégal 30mg etc. Donc en matière d’assurance qualité, ça ne se discute plus. Mais nous continuons de travailler pour améliorer notre image » s’est-il confié à la presse.

Victorin Fassinou

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires