Home A LA UNE Renforcement de la préparation et de la riposte à la pandémie de...

Renforcement de la préparation et de la riposte à la pandémie de la Covid-19 : L’Oms renforce la collaboration transfrontalière entre le Togo et le Bénin (… Pour parvenir à la mise en place d’un mécanisme de surveillance efficace)

- Advertisement -

Les travaux de l’atelier régional de renforcement de la préparation et de la riposte à la pandémie de la Covid-19 aux points d’entrée du Togo et du Bénin, se déroulent depuis  le mardi 17 novembre 2020 à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo. Organisée par l’Organisation mondiale de la santé (Oms)  en collaboration avec d’autres partenaires,  cette rencontre est  prévue pour prendre fin le jeudi 19 novembre 2020.

La réduction de la propagation des cas de Covid-19 résultant des voyages du transport et du commerce au niveau et autour des frontières terrestres préoccupe l’Organisation mondiale de la santé (Oms). En témoigne la tenue de cet atelier qui réunit à Grand-Popo, une cinquantaine de participants venus du Togo et du Bénin  impliqués dans la gestion de la pandémie de la Covid-19.   Il s’agit des   cadres et des techniciens des Ministères de la Santé, de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, des Transports et des membres du Personnel des Urgences des Bureaux de l’Oms au Bénin et au Togo. En effet, les pays de la Cedeao ont commencé depuis le 15 juillet 2020, la levée progressive des restrictions prévues en matière de confinement, de déplacement et de transport. Ce qui a conduit à un mouvement massif de personnes et de marchandises lesquels ont engendré le risque d’une augmentation des cas de Covid-19 importés et locaux ainsi donc la propagation de la pandémie malgré le renforcement des activités de lutte contre la Covid-19 aux Points d’entrée. Cet atelier organisé par l’Oms en collaboration avec d’autres partenaires,  entend renforcer la collaboration transfrontalière à travers l’organisation des rencontres entre les pays limitrophes dans le cadre de la préparation et la riposte à la pandémie de Covid-19 en Afrique de l’Ouest. Il vise  à faciliter la coordination de la communication entre les pays limitrophes dans le cadre de la mise en œuvre des activités de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 , à réduire la propagation de la Covid-19 à travers les frontières des pays limitrophes et à harmoniser les interventions de santé publique aux points d’entrée entre les pays limitrophes.  Lors de la cérémonie qui a donné le coup d’envoi des travaux, le Directeur de la recherche et de la santé publique à l’Organisation ouest-africaine de santé (Ooas) Issiaka Sombie, à l’instar de la  Représentante de l’Oim Mme Aurèle Hounsounou, a souligné la pertinence de cet atelier régional. Cette rencontre, pour lui,  va   permettre, après l’analyse de la situation, de proposer un plan d’actions d’intervention efficiente adapté  au contexte pour réduire les risques de transmission de la maladie entre les  pays pour faciliter donc la libre circulation, a fait observer Dr Beweli du Togo.

Harmoniser les interventions de santé publique …

Soulignant  l’important que revêt ce conclave,  le  Représentant résident P.I. de l’Oms au Bénin, Dr Mamoudou Harouna Djingarey  a indiqué que contrairement aux aéroports et aux ports, les passages terrestres constituent souvent des passages informels entre deux pays, sans structure physique, sans barrières, sans frontières matérielles. De plus, les passages jouent un rôle important dans la propagation internationale des maladies. Les voyageurs et les personnes qui vivent et travaillent sur les frontières et autour des frontières sont particulièrement vulnérables à cette menace. Cet atelier, d’après lui, offrira l’occasion de parvenir à la mise en place d’un mécanisme de surveillance efficace au niveau de ces points d’entrée. Il a pour finir, réitéré l’engagement de l’Oms à jouer sa partition et ne ménagera aucun effort, pour accompagner les Gouvernements du Bénin et du Togo dans le processus de renforcement de la préparation et de la riposte à la Covid-19 aux points d’entrée des deux pays en ce qui concerne les urgences sanitaires. Le gouvernement béninois, a pris pas mal de mesures  pour éviter la propagation du virus, dira le représentant du Ministre béninois de la santé, Dr Ali Imorou Batchabi  qui a invité les participants aux  échanges francs et fructueux détachés des diapositives. Il a, avant de procéder,  à l’ouverture des travaux, félicité l’Oms pour son accompagnement soutenu dans la gestion de cette pandémie.  Aussi a-t-il souhaité que ces assises offrent un cadre d’échanges de bonnes pratiques entre les deux pays au profit de la  riposte à la pandémie de la Covid-19.

Victorin Fassinou

Le Présidium à l’ouverture des travaux

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires