Home A LA UNE Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens MS/OMS : Une panoplie...

Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens MS/OMS : Une panoplie d’activités dans le Mono pour toucher les populations

- Advertisement -

L’édition 2020 de la  Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens lancée le mercredi 18 novembre 2020 par le Directeur de cabinet du Ministre de la santé  Dr Pétas Akogbéto, ne passera pas sous silence dans le département du Mono. Depuis le jeudi 19 novembre 2020 et ceci durant une semaine, une kyrielle d’activités concoctées  par les organisateurs au plan départemental,  se déroule dans la ville de Lokossa et ses environs pour amener tous à un bon usage des antibiotiques, selon l’approche « One Health ».

Des émissions radiophoniques en français et dans plusieurs langues locales, des séances d’information,  de présentation  de sensibilisation sur le « bon usage des antibiotiques ». Telles sont, entre autres, les activités organisées  dans le département du Mono. Ceci en marge à la célébration de la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens.  En effet, placée sous le thème «Unis pour préserver les antimicrobiens» avec comme slogan « Antimicrobiens: manipuler avec précaution », cette célébration figure parmi les cinq objectifs stratégiques du Plan d’action Mondial adopté  l’organisation Mondiale de la Santé, l’organisation Mondiale de la Santé Animale et l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture pour combattre la résistance aux antimicrobiens (Ram). Au plan national, la commémoration de cette semaine a reçu le soutien de la représentation nationale de l’organisation mondiale de la santé (Oms).  Ainsi dans tous les départements,  des activités d’impact sont organisées du 18 au 24 novembre 2020, pour attirer tous sur la  menace que représente la résistance aux antimicrobiens qui est de plus en plus amplifiée par de multiples facteurs parmi lesquels l’usage abusif ou excessif de produits antimicrobiens chez l’homme, l’animal et les plantes, le manque d’accès à l’eau potable et le défaut hygiène et d’assainissement. Une  campagne de sensibilisation qui  vise à amener à un bon usage des antibiotiques pour le bien-être des communautés et le bien de la Nation.  Dans le département du Mono,  des activités de sensibilisation et d’information ont ciblé plusieurs types  d’acteurs, en vue de promouvoir le bon usage des antimicrobiens. Des explications données par le Point focal de l’activité pour le compte du département du Mono, Dr Alotchéhou Hounnou, trois émissions radiophoniques seront diffusées à cet effet, sur la radio de Lokossa en français, en Adja et en Fon. Contrairement aux deux premières émissions qui vont recevoir, les avertis du domaine, la troisième émission sera interactive. Elle permettra aux auditeurs de poser toutes les questions aux experts sur le plateau et de comprendre pourquoi, il est important de faire bon usage des antibiotiques. La diffusion de la première émission a eu lieu le jeudi 19 novembre 2020. Animée par wilfried Senou,  elle  a reçu comme invités Dr Daniel Kogo,  Médecin dans le service de médecine au Chd Mono/Couffo et Daniel Agossou Aballo, Spécialiste en production végétale, Chef division Réglementation et contrôle des végétaux et produits végétaux à la Ddaep-Mono.  La deuxième programmée pour  le samedi 21 novembre,  aura pour invités :  Dr Alotchéhou E. P Hounnou, Médecin Chef service Médecine au Chd Mono/Couffo et  M. Taclome Kossi Marcel, Président du Clin, Surveillant du service de cardiologie au Chd Mono/Couffo. La dernière émission quant à elle sera diffusée le mardi 24 novembre 2020.

Dr Hounnou et son équipe pour la bonne réussite de la campagne

Soulignant la pertinence de cette campagne, soutenue par l’Oms Bénin, Dr Hounnou précise que la résistance aux antibiotiques a rendu les infections plus difficiles à traiter et entraîne d’importants dommages aux patients, notamment une prolongation de la durée d’hospitalisation, une augmentation de la charge financière et psychosociale de la maladie pour les familles et la société ainsi qu’une hausse de la mortalité globale. « Avant pour traiter une toux, il faut 10 jours de traitements d’amoxicilline ce qui faisait 5000F. Aujourd’hui, pour traiter la même infection, il faut un autre produit qui coûte plus de 13.000 F », indique Dr Hounnou pour qui l’enjeu de cette semaine de sensibilisation est  d’amener à une  prise de conscience individuelle et collective pour une utilisation rationnelle des antibiotiques. « Des dispositions sont prises au niveau du département du Mono  pour  donner une campagne de sensibilisation bien réussie  sur le bon usage des antimicrobiens », rassure Dr Alotchéhou Hounnou.

 Victorin Fassinou

Dr Hounnou et son équipe pour la bonne réussite de la campagne

les moments forts …

… de la première émission diffusée à la radio de Lokossa

- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires